Partagez | 

 04 ;; Membres des Ateliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageVen 29 Aoû - 4:08

{postes vacants} Membres des Ateliers
______________SAVOIR-FAIRE D'ISTA


    ›› Maîtres
      Elmyiss ft. Tabrett Bethell — Libre
      Joild ft. Lotte Verbeek — Réservé
      Athsale ft. Liv Tyler — Réservé

    ›› Compagnons
      Rionaan ft. Sam Claflin — Libre
      Serak ft. Jake Gyllenhaal — Libre
      Jibrill ft. Meghan Ory — Libre
      Dmitrei ft. Eddie Redmayne — Libre
      Lideen ft. Saoirse Ronan — Libre


Dernière édition par L'Étoile Rouge le Jeu 8 Jan - 14:36, édité 4 fois
avatar



Féminin

Age : Eternelle
Marks : 43

Ceci est le titre

Pseudo : Etoile Rouge
Disponibilité RP : Toujours libre pour vous pourir la vie
Crédits : DeviantArt (KalaNemi) & Phil
Messages : 149
Revenir en haut Aller en bas
MessageVen 29 Aoû - 4:34

{libre} Elmyiss
______________ft. TABRETT BETHELL



© Insuline
    ›› AGE . 33 révolutions
    ›› ORIGINE . Fort des Hautes Terres
    ›› SEXUALITÉ . Hétérosexuelle

    ›› METIER . Membre de l'Atelier des Pêcheurs
    ›› RANG . Maître & Capitaine de la Grande Blanche

    ›› EN QUELQUES MOTS . Bravache. Grande gueule. Astucieuse. Téméraire. Obstinée à l'excès. Mauvaise perdante. Fantasque. Facilement moqueuse. Pragmatique. Rude.

Où je vais et d'où je viens
    Elmyiss, un prénom à la sonorité bien douce pour une femme forgée par les mers pernaises. Mais chez Elmyiss, tout semble décalé avec son caractère. Son corps fin, presque fragile. Son prénom. Même ce sourire. Rien n'est vraiment assorti avec ce loup de mer. Peut-être que ça aurait été différent si elle avait pu grandir avec une présence féminine ? En effet, fille de deux Maîtres Pêcheurs, elle n'était qu'un nourrisson bon à têter le sein quand ses deux parents se firent avaler par une tempête qui grondait sur les côtes de Nerat. Elle fut donc confiée au frère de son père, le Capitaine Elster et précédent Maître d'Art des Pêcheurs. Elmyiss a donc, littéralement, grandi à l'Atelier des Pêcheurs. Et on pourrait fort bien soupçonner que ceci est précisement la cause de cela. Passer son temps à regarder les Armateurs construire des bâteaux ou à écouter sagement toutes les histoires (pas forcément politiquement correctes) que lui racontaient les Pêcheurs, ça vous forge un homme bon pour la mer. Bien sûr, Elmyiss est une femme mais, avec son comportement parfaitement calqué sur celui de ses pairs, on l'oublie facilement dès qu'on la fréquente un peu.

    Mais, au fond, Elmyiss ne se voudrait pas autrement. Le sel coule dans ses veines, elle aime la Mer et sa liberté chérie. Alors si le prix à payer, c'est de voir toutes ces femmes terrestres râler sur ses mauvaises manières quand elle se rend à la taverne avec ses gars, son équipage : elle est prête à payer sans sourciller. Mais elle ne payera pas une tournée de bière, faut pas déconner non plus.

Rionaan (ft. SAM CLAFLIN)

MEMBRE D'EQUIPAGE ● C'est le petit dernier. Pas vraiment qu'il soit le plus jeune, mais c'est le dernier arrivé dans son équipage. Il lui a été recommandé par un de ses confrères Capitaines, et au départ, elle avait cru qu'il était ou muet, ou attardé. Mais elle l'avait pris quand même avec elle, à l'essai, et elle n'a jamais regretté. Une fois sur le pont, il a eu l'air d'avoir trouvé sa place, d'avoir fait partie de l'équipage depuis des révolutions et de ce jour, il la seconde de façon efficace et précise, sans jamais se plaindre et sans réchigner à la tâche. Elle lui doit même la vie, une fois qu'elle était passée par dessus bord pendant une tempête et qu'assomée, elle n'avait réussi qu'à tomber à l'eau pour s'y noyer. Pour sûr, il n'a pas la langue dans sa poche et il n'hésite pas à faire d'elle la cible de ses blagues malgré qu'elle soit Capitaine. ... Elle trouve ça presque ... mignon ?
Isbban (ft. LUKE EVANS)

ESCALE REGULIEREPas de sentiment et pas d'attaches. Ce sont les termes de leur relation. Une relation libre et consentie d'amants occasionnels (mais toujours très enthousiastes). Si ça se savait, ça en choquerait sûrement plus d'un, mais quiconque ouvrirait un peu les yeux verrait que leurs vies sont incompatibles. Elle n'est jamais là pour longtemps, la Mer est sa véritable amante et lui est trop occupé avec son fortin et toute la politique qui dessine Ista. Alors ça leur convient bien cette complicité sensuelle, la jalousie (celle, amusante, des bâtons dans les roues pour rire, et pas celle moche qui la joue possessive) et les rencontres sous les draps.
Lideen (ft. SAOIRSE RONAN)

COMME UNE SOEUR ● Des Hautes Terres à Ista, c'est un trajet qu'Elmyiss connait bien. Elle adore les courants un peu traîtres qui dévalent la côte occidentale de Pern, et quand on cherche un capitaine pour transporter Lideen, elle n'hésite pas une seconde à se proposer. Pas vraiment par altruisme, mais parce que ça lui donne une bonne excuse pour faire un crochet par Ista au lieu de piquer directement sur Nerat. Puis, elle finit par s'attacher à la môme au caractère doux. C'est une fille de la terre, Lideen, c'est certain. Mais Elmiyss l'aime bien, c'est une petite agréable et enthousiaste, et elle l'a prise sous son aile parce que Lideen comprend le bois et qu'elle l'a aidée à améliorer son gouvernail. L'origine de son affection à l'égard de la petite Ebéniste est aussi simple que ça (Elmyiss n'a jamais été franchement compliquée).
L'sar (ft. COLIN MORGAN)

POUR LA BEAUTE DU GESTE ● Il est marrant, ce petit gars, à venir marchander aux foires avec une férocité théâtrale. A se demander si la négoce n’est pas plus un prétexte qu’autre chose, histoire de se distraire un peu, le crabe acquis au bout du compte ayant davantage l’allure d’un trophée que d’un futur encas. Une chose est sûre, Elmyiss, elle, s’en amuse beaucoup. Pas pour rien qu’elle réserve toujours un ou deux crustacés pour les mômes quand elle vient exposer le produit de sa pêche. Que L’sar soit devenu chevalier dragon ne change rien ; avant, il ne la payait pas non plus, il n’avait pas un rond. Le véritable paiement pour la Capitaine, c’est ce duel de gouaille, cet affrontement pour le pur plaisir. Et de temps à autre, le loup de mer lui décoche un « et quand est-ce que tu laisses ton lézard pour rentrer dans mon équipage ? », ce à quoi L’sar répond généralement d’un sourire, en agitant le crabe entre ses doigts.
Nom du personnage (ft. AVATAR)

RELATION ● Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam rutrum adipiscing porttitor. In hac habitasse platea dictumst. Nunc eget mauris nulla. Phasellus luctus ultricies arcu. Etiam odio nisi, fermentum ut tempor id, hendrerit eget nunc. In hac habitasse platea dictumst. Morbi volutpat aliquam tellus, nec lobortis mauris lobortis sed. Vivamus lorem magna, molestie id purus vitae, fringilla rutrum elit. Duis eget sapien lorem. In in velit orci.




Dernière édition par Etoile Rouge le Ven 29 Aoû - 4:54, édité 1 fois
avatar



Féminin

Age : Eternelle
Marks : 43

Ceci est le titre

Pseudo : Etoile Rouge
Disponibilité RP : Toujours libre pour vous pourir la vie
Crédits : DeviantArt (KalaNemi) & Phil
Messages : 149
Revenir en haut Aller en bas
MessageVen 29 Aoû - 4:40

{réservé} Joild
______________ft. LOTTE VERBEEK



© Ikyrel
    ›› AGE . 34 révolutions
    ›› ORIGINE . Fort de Fort
    ›› SEXUALITÉ . Hétérosexuelle

    ›› METIER . Membre de l'Atelier des Harpistes
    ›› RANG . Maître (affectée au Fort d'Ista, auprès de la Lignée)

    ›› EN QUELQUES MOTS . Elégante. Posée. Possède une belle voix. Maternelle. Douce. Diplomate. Manipulatrice. Directive. Jalouse. Perfectionniste.

Où je vais et d'où je viens
    Lorsqu'on voit Joild, on ne peut s'empêcher de penser qu'elle a des manières de dame de fort, plus que de harpiste. Elle a cette obsession du rang et du Sang qui en a agacé plus d'un dans les Ateliers mais qui fait souvent le ravissement des Seigneurs et des Dames pour lesquels elle a pu travailler. La vérité, c'est simplement qu'elle est une lointaine parente avec la Lignée de Fort et sa mère étant morte en couches, son père a rapidement compris que l'élever dans un fortin éloigné des Forts principaux pourrait la desservir. Aussi l'a-t-il confié comme Adoptée à Belsa, une des cousines du précédent Seigneur de Fort.

    L'année de ses sept révolutions, c'est cette même cousine qui, considérant qu'une dame du monde doit être aguerrie dans les arts, l'a envoyée à l'Atelier des Harpistes en tant qu'élève payante. Rude est le choc pour Joild, habituée à un environnement certes strict mais aimant (ou, du moins, attentionné à son égard). Elève payante, elle devient la cible du mépris d'enfants de rang inférieur. Chanteuse douée, elle s'attire rapidement le mépris des autres élèves payantes, jalouses. Et le tempérament naturellement hautain et fier de la fille ne l'aide pas à se faire des alliés, à l'exception de Sarinah, cette fille de Harpistes dont la curiosité aura été plus forte que les rumeurs.

    Il faut attendre presque deux révolutions pour que Joild soit prise comme Apprentie sur la demande du Maître Choriste Cynrald (et moyennant beaucoup de diplomatie auprès de Belsa qui voulait la marier). Pour Joild, c'est à la fois une reconnaissance de son véritable don et un coup de couteau dans le dos. On la reconnait comme une vraie chanteuse et elle en tire une fierté infinie, mais elle y perd ce rang auquel elle tient tant car le Sang ne compte pas dans les Ateliers. Pourtant, elle finit par trouver une place au sein des Harpistes : elle corrige son caractère d'enfant capricieuse et orgueilleuse en même temps que ses talents tandis que les autres apprennent à travailler avec elle, malgré ses petites manies de dame. Certains de ses compères iront même jusqu'à l'appeler Dame Harpiste, un surnom affectueux qui est resté parmi les Harpistes de sa génération.

Damhàn (ft. TOM HIDDLESTON)

RIVALITE & AMITIE ● Personne ne sait exactement quand ou comment leur rivalité est née. Après tout, il était déjà Compagnon quand elle est arrivée à l'Atelier principal. Sans compter qu'elle est devenue Harpiste Cantatrice tandis qu'il s'est spécialisé dans la Composition. Autant dire qu'ils ne jouent pas réellement dans la même catégorie. La vérité, c'est que tout est parti d'une discussion sur le Weyr et les dragons, après qu'un ami de Damhàn soit venu le visiter au Fort de Fort. Joild n'a jamais cru au retour des Fils (ça fait des décennies qu'on les attend encore et la seule preuve de le retour sont les dires qu'un animal) et elle ne s'est pas privée de le dire tout haut, déclenchant un débat qu'ils n'ont jamais clôturé. Et plus Damhàn cherche à prouver qu'il a raison, plus elle ressent le besoin de lui prouver qu'il a tort. Certains diraient que c'est le seul moyen de communiquer qu'ils ont trouvé. Parce que malgré les divergences d'opinion, Joild et Damhàn s'apprécient assez pour s'entraider si besoin est.
Sarinah (ft. LENA HEADEY)

AMIE PERDUE ● A l'époque, Joild était une gamine trop fière de son rang dans un lieu où les rangs ne voulaient rien dire et Sarinah avait toujours été trop curieuse pour son propre bien. Bien sûr, Sarinah était l'eau en cascade, plutôt que la surface calme d'un lac, et les mots de Joild n'étaient pas bien passés. A force de se chercher mutuellement (et de faire trembler les murs de l'Atelier sous leurs disputes), éventuellement, elles en vinrent à se connaître mieux que quiconque, et à s'apprécier. Puis à devenir meilleures amies. L'obtention de leurs premières affectations en tant que Compagnons Harpistes ne les sépara que physiquement et ne suffit pas à distendre leurs liens d'amitié. C'est Isyaath qui a brisé leur amitié. Car à la nouvelle chargée d'enthousiasme de Sarinah, Joild lui répondit que franchement, elle ne voyait pas pourquoi son amie avait jeté tout ce qu'elle avait pour un animal. Des mots qui froissèrent Sarinah. Les derniers mots qu'elles échangèrent.
Isolde (ft. CLAIRE FORLANI)

ORGUEILLEUSE INUTILEDame Isolde joue l'importante, et Joild se demande bien quelle sorte d'importance elle peut bien revêtir. Tout ce que possède Isolde est facteur de ce gros lézard doré qui la suit partout. Une bête qui aurait un intérêt si les Fils allaient retomber. Sauf que ce n'est pas le cas. Postulat non démontré, dirait Damhàn. Mais, même si l'Etoile Rouge devait revenir, elle n'est pas encore là, et ceci est un fait jusqu'à preuve du contraire. Alors Isolde peut bien se pavaner comme si elle était de rang égal à la Maîtresse Cantatrice ou à la Lignée, Joild (et tout le reste du Fort) sait ce qu'il en est réellement. La seule utité d'Isolde, c'est de représenter un troupeau de fainéants qui vivent sur le dos des honnêtes gens.
Serak (ft. JAKE GYLLENHAAL)

ADMIRATEUR ● Elle ignore son nom mais c’est un « familier », si l’on peut dire, frimousse croisée et recroisée plus souvent qu’à son tour. Quand Joild s’adonne à son art, elle en oublie le monde autour d’elle. Ou plutôt, elle est en harmonie avec tout, livrée qu’elle est à la Musique elle-même, vibrant au rythme de son chant. Mais lorsqu’un morceau se termine, lorsque les danses s’évanouissent dans un léger tourbillon de poussière, elle pose ses yeux sur le public alentours, le remerciant et le sondant tout à la fois. Et là, elle l’y voit. Presque à chaque fois. Comme elle pense l’avoir déjà aperçu, adossé à une muraille, non loin d’un charriot désormais vide, alors que le repas du soir prend fin dans le Fort et qu’elle-même vient de terminer une prestation. Un salut poli, un sourire agréable, voilà ce à quoi Joild se cantonne face à cet inconnu au visage qui l’est moins. Elle n’est pas femme à s’imaginer n’importe quoi.
Nom du personnage (ft. AVATAR)

RELATION ● Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam rutrum adipiscing porttitor. In hac habitasse platea dictumst. Nunc eget mauris nulla. Phasellus luctus ultricies arcu. Etiam odio nisi, fermentum ut tempor id, hendrerit eget nunc. In hac habitasse platea dictumst. Morbi volutpat aliquam tellus, nec lobortis mauris lobortis sed. Vivamus lorem magna, molestie id purus vitae, fringilla rutrum elit. Duis eget sapien lorem. In in velit orci.




Dernière édition par Etoile Rouge le Dim 19 Oct - 17:36, édité 2 fois
avatar



Féminin

Age : Eternelle
Marks : 43

Ceci est le titre

Pseudo : Etoile Rouge
Disponibilité RP : Toujours libre pour vous pourir la vie
Crédits : DeviantArt (KalaNemi) & Phil
Messages : 149
Revenir en haut Aller en bas
MessageVen 29 Aoû - 5:03

{réservé} Athsale
______________ft. LIV TYLER



© Lady Nadira
    ›› AGE . 32 révolutions
    ›› ORIGINE . Fort d'Igen Sud
    ›› SEXUALITÉ . Hétérosexuelle

    ›› METIER . Membre de l'Atelier des Guérisseurs
    ›› RANG . Maître (affectée au Weyr d'Ista)

    ›› EN QUELQUES MOTS . Ambitieuse. Arrogante. Autoritaire. Confiante. Curieuse. Exigeante. Imperturbable. Individualiste. Ingénieuse. Loyale. Ordonnée. Perfectionniste. Réfléchie.

Où je vais et d'où je viens
    Athsale est aussi reconnue pour ses talents que pour la confiance absolue que son visage avenant inspire bien souvent dès la première rencontre. N'userait-elle pas de magie pour ensorceler ainsi l'esprit de quiconque croise ses yeux bleus ? Oh, comme elle rit de ses rumeurs ! Où trouverait-elle donc le temps de pratiquer la magie noire, lorsque son art lui prend déjà tant de temps ? Car c'est un fait, il semble bien qu'elle ne vive que pour guérir, et passe toutes ses heures « libres » le nez dans ses livres ou dans ses herbes, cherchant toujours à faire « mieux ». Athsale n'est ainsi pas devenue Maître de son art par hasard, mais c'est bien là le résultat d'un travail acharné. Un travail qui lui a toujours laissé peu de temps pour une éventuelle vie sociale, aussi a-t-elle fait sienne Dame Solitude, avec qui elle partage la plupart de ses joies, comme de ses peines.

    Mais ce ne fut pas toujours le cas, car elle était autrefois une enfant vive et adorée par ses parents, dernière née d'une fratrie de cinq enfants. Sa curiosité et la facilité avec laquelle elle semblait reconnaître les plantes attirèrent  l'attention d'un Guérisseur d'Igen Sud, qui l'envoya faire son apprentissage sitôt fêtées ses huit révolutions. Athsale se révéla une élève douée, mais peut-être un peu trop appliquée, si bien qu'il lui fallait parfois des heures avant de terminer un onguent ou une potion des plus simples. Ce n'était pas là de la paresse, ni même une quelconque preuve d'incapacité : au contraire, elle n'était jamais assez satisfaite, et il lui semblait inconcevable de présenter autre chose que la perfection. Elle dut apprendre la patience et l'humilité, dut apprendre l'efficacité plutôt que la perfection : guérir était peut-être un art, mais c'était là un art délicat, un art subtil qui exigeait de réussir du premier coup, et supportait mal l'acharnement. Athsale s'améliora, devint même excellente : du statut de Compagnon, elle passa à celui de Maître en quelques années seulement, et ses remèdes sont reconnus dans tout Pern pour leur grande qualité.

    Récemment affectée au Weyr d'Ista, Athsale a cependant perdu de sa superbe, se sentant perdue au sein de ce « monde » nouveau auquel elle peine à s'acclimater. Habituée à la vie dans les Forts, elle ressent, pour la première fois, les affres de la solitude, qui n'est plus la joyeuse compagne qu'elle connaissait autrefois. Anxieuse, elle passe ainsi plus de temps que jamais parmi ses remèdes, n'osant que rarement sortir de ses quartiers.

Keldra (ft. MICHELLE DOCKERY)

MEILLEURE AMIE ● Dans ce bourdonnement inconnu qui confine à l’étrange, il y a un point d’attache qui la raccroche au calme comme un phare dans la nuit. Sous ses dehors autoritaires et sa poigne de fer, Keldra cache un cœur aimant et Athsale le sait bien. Elles n’ont pas vraiment besoin de parler pour échanger. Un regard, un geste, voilà qui suffit souvent. Et maintenant qu’elle est affectée au Weyr d’Ista, Athsale est heureuse de retrouver celle qu’elle considérait déjà comme sa meilleure amie à Igen Sud. La Guérisseuse ayant plus souvent le nez dans les fioles et les onguents qu’en face à face avec ses congénères, elle ne peut jurer avoir toujours traîné dans les pattes de l’Intendante. Mais une chose est sûre : même lorsque Keldra est partie au Weyr, elles s’arrangeaient pour s’écrire régulièrement et se voir tout autant. Son aînée est probablement la preuve que tous ces gens-là ne sont pas étranges. La preuve, elle a laissé partir sa compagne et ça n’est probablement pas plus mal. Non ?
Eldris (ft. KATE BECKINSALE)

CHOQUANTE ● Pour Athsale, la vie, c'est une chose importante. Un don précieux qu'il faut préserver. C'est un peu pour ça qu'elle a accepté cette place au Weyr. On raconte plein de choses sur les chevaliers-dragon et elle a voulu voir la vérité de ses yeux. Après tout, grâce aux dragons, ils sont les protecteurs de la vie sur Pern. Ou, du moins, ils l'ont été à l'époque des Fils (elle n'est pas vraiment tranchée quant à leur retour). La vérité, en posant le pied au Weyr, a été difficile à avaler, mais plus que ça ... ce qui la révolte, c'est l'attitude désinvolte d'une Eldris qui, revenue d'un saut dans l'Interstice, lui demande des herbes contre la douleur (et Athsale n'est pas stupide, elle sait très bien que les femmes du Weyr avortent de cette façon). Alors elle a simplement éclaté en grands mouvements furieux et remarques colériques. Si avant elle était indifférente à la dame verte (bien qu'un peu gênée par ce que celle-ci semblait glisser entre les lignes de leurs conversations), aujourd'hui Athsale ne sait que froncer les sourcils, désapprobatrice au possible, quand le nom d'Eldris se glisse dans la conversation ou échoue par hasard dans ses oreilles.
Shendra (ft. GEMMA ARTERTON)

RELATION ● Si Athsale n’a que peu d’attaches dans ce Weyr où elle vient d’arriver, elle n’acquiert pas moins petit à petit certaines « habitudes ». Ou, plutôt, quelqu’un en crée une pour elle, sans forcément lui demander son avis. Et ce quelqu’un, c’est Shendra, une Dame dorée que certaines rumeurs disent hautaine et peu accessible. Pourtant, la jeune femme lui rend régulièrement visite, bien que, en réalité, il ne s’agisse pas là que de courtoisie. Si Shendra a donné l’impression au début qu’elle veillait sur l’intégration d’Athsale d’un œil curieux, les discussions actuelles s’aiguillent systématiquement vers l’Art des Guérisseurs. Et c’est bien parce que son interlocutrice est une ancienne de l’Atelier qu’Athsale consent à en parler un peu. Mais quelle idée de l’avoir quitté pour atterrir ici … Elle se le demanderait presque, pour Shendra comme pour elle.
Kyzel (ft. MAISIE WILLIAMS)

TERREUR DES CAVERNES ● C’est une enfant. Turbulente, les genoux aussi souvent écorchés que ses coudes … Il n’y a pas à dire, Kyzel, Athsale la croise souvent. Mais si la Guérisseuse admet un peu à contrecœur qu’il faut bien que jeunesse se passe, on ne peut pas pour autant tout passer à la jeunesse. Et c’est pourquoi elle s’est mise en tête de « sauver » Kyzel de l’éducation du Weyr en lui véhiculant quelques principes plus sains. « On ne courtise pas tout ce qui bouge, surtout pas d’une manière agressive et trop directe », « avoir des enfants est une responsabilité à ne pas prendre à la légère qu’il faut assumer de bout en bout lorsque cela se produit », etc., etc. Oui, pour Athsale, Kyzel est « récupérable ». Peut-être que ces gens du Weyr ne lui ont pas encore totalement retourné le cerveau. Enfin … encore faudrait-il s’assurer qu’elle écoute réellement.
Nom du personnage (ft. AVATAR)

RELATION ● Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam rutrum adipiscing porttitor. In hac habitasse platea dictumst. Nunc eget mauris nulla. Phasellus luctus ultricies arcu. Etiam odio nisi, fermentum ut tempor id, hendrerit eget nunc. In hac habitasse platea dictumst. Morbi volutpat aliquam tellus, nec lobortis mauris lobortis sed. Vivamus lorem magna, molestie id purus vitae, fringilla rutrum elit. Duis eget sapien lorem. In in velit orci.




Dernière édition par Etoile Rouge le Ven 29 Aoû - 7:35, édité 1 fois
avatar



Féminin

Age : Eternelle
Marks : 43

Ceci est le titre

Pseudo : Etoile Rouge
Disponibilité RP : Toujours libre pour vous pourir la vie
Crédits : DeviantArt (KalaNemi) & Phil
Messages : 149
Revenir en haut Aller en bas
MessageVen 29 Aoû - 5:04

{libre} Rionaan
______________ft. SAM CLAFLIN



© Insuline
    ›› AGE . 27 révolutions
    ›› ORIGINE .Fort d'Ista
    ›› SEXUALITÉ . Hétérosexuel

    ›› METIER . Membre de l'Atelier des Pêcheurs
    ›› RANG . Compagnon & Membre de l'équipage de la Grande Blanche

    ›› EN QUELQUES MOTS . Passionné. Excellent nageur. Aventurieur. Astucieux. Bricoleur. Blagueur et bavard avec les gens qui savent le mettre à l'aise (les marins en général). Silencieux avec les autres, voire timide. Franc. Parfois blessant dans sa franchise. Bosseur. Curieux.

Où je vais et d'où je viens
    Rionaan est fils d'artisans éleveurs, mais il a toujours été plus à l'aise dans l'eau que sur la terre ferme. Il faut dire qu'il y est né donc forcément, ça laisse des traces. Non, il n'est pas né dans l'eau mais sur l'eau, nuance. Quant à ce que sa mère faisait sur un bateau à neuf mois de grossesse, elle lui a toujours donné des versions différentes, du coup... il a fini par laisser tomber l'affaire. De toute façon, cela ne changerait pas grand chose à cette passion qu'il considère comme la plus sûre au monde (malgré le bon sens commun). Car, après tout, quel endroit est plus sûr que la mer ? Les Fils n'y prolifèrent pas et les hommes n'y ont que très peu accès. Car oui, Rionaan aime sa tranquillité et s'il peut parfois être trouvé en compagnie de ses pairs (ou entouré d'une bande de jeunes femmes avides de mariage), c'est certainement qu'il n'a pas eu le choix.

    Maintenant, si les gens du Fort vous parleront de lui comme un type peu sociable qui ne parle pas beaucoup, ses compagnons d'équipage, eux, pourront vous confirmer que c'est tout le contraire. Une fois sur l'eau, Rionaan devient presque sociable. Rieur et blagueur, il continue de s'émerveiller sur la beauté de son environnement et est toujours partant pour une expédition ici ou là, surtout s'il s'agit d'une crique inconnue ou d'une zone peu fréquentée par les autres navires. Passé depuis trois révolutions comme Second du Capitaine Elmyiss, son travail et ses talents de navigateur ne sont pas passés inaperçus chez les Pêcheurs, et certaines rumeurs semblent le désigner pour l'obtention prochaine d'un rang de Capitaine. Mais, parmi les Maîtres de l'Atelier, on ne veut pas précipiter les choses : si Rionaan s'intègre toujours facilement dans un équipage et fait un navigateur de qualité, il faut encore qu'il prouve ses capacités de meneur.

Garion (ft. THOMAS BRODIE-SANGSTER)

FRERE CADET ●  Garion, c’est le gamin, le petit machin qu’on attrape par les épaules avant de lui ébouriffer les cheveux d’un savant tour de main. Rionaan et lui avaient l’art de se chamailler comme deux frères parfaitement ordinaires avant que le premier soit plus souvent sur mer que sur terre. Chacun son élément, après tout. Un les eaux, l’autre les plaines. Un les poissons … l’autre les troupeaux. C’est avec un peu plus de surprise que Rionaan apprit que son rêveur de frangin était parti pour le Weyr afin de tenter de Marquer. Non pas que l’air ne puisse pas lui convenir, en fin de compte, mais le Weyr … c’était un autre monde. Puis il fallait voir la tête des parents lorsque l’aîné passait leur rendre visite … Cela dit, c’est peut-être ça qui a poussé le Pêcheur à ne pas prendre progressivement son frère pour un étranger : la responsabilité. Après tout, lui non plus n’avait pas accepté de suivre la traditionnelle voie familiale, tout sagement. Alors pouvait-il dignement en vouloir à Garion d'avoir posé à peu de choses près le même choix ?
Elmyiss (ft. TABRETT BETHELL)

CAPITAINE ● Il voulait monter en grade ... et elle cherchait un nouveau Second. Alors son ancien Capitaine l'a recommandé. Il s'attendait à se retrouver sous les ordres d'un Capitaine d'exception et il ne s'est pas trompé : Elmyiss est exceptionnelle sur les eaux, une navigatrice hors pair (et une imprudente de première catégorie, un trait qu'il se doit de tempérer chez elle). Mais elle est aussi exceptionnelle ... et bien ... parce que c'est la seule femme qui ait réussi à accrocher son regard. Une des rares avec lesquelle il n'est pas timide, avec lesquelle il blague, il rit, il est lui-même. Sans doute parce que malgré son crush pour elle, il pense que rien n'est possible tant qu'il navigue sous ses ordres.
Jibrill (ft. MEGHAN ORY)

TRIO DE MEILLEURS AMIS ● C’est une perle, cette fille, et c’est un marin qui le dit, donc un connaisseur ! Elle lui reprise ses chemises, lui qui est infichu de recoudre quoique ce soit. Il préfèrerait encore le faire au harpon … Ce que Jibrill a bien compris. Elle préfère ainsi se charger de tout et elle le fait tellement bien. Ses chemises ont toujours l’air tellement neuves quand elles lui reviennent. Assurément, la Tisserande a des doigts de fée. Et pas que, en fait. Elle est diablement jolie mais, n’oublions pas, c’est une pote. Oh non non, ils ne se sont pas connus à cause des chemises mais le même jour que Serak. Son autre meilleur ami avait désigné la donzelle comme responsable de la distraction de Rionaan, champion des chopes renversées toute catégorie, rien que ça. Le Tanneur l’avait apostrophée pour vanter sa beauté à leur voisin de comptoir qui, lui, n’était pas content d’avoir été inondé. Et là, le jeu de clins d’œil avait quelque peu dépassé Rionaan qui en avait profité pour prendre ses jambes à son coup, entraînant Serak avec lui. Et même s’il l’avait trouvée bien mignonne, Jibrill, il l’avait oubliée dans la taverne une fois l’air frais retrouvé. Heureusement, Serak pensait pour deux. Et à l’heure d’aujourd’hui, le Pêcheur ne pourrait plus oublier la Tisserande, mât du bateau de sa vie, au même titre que Serak.
Serak (ft. JAKE GYLLENHAAL)

TRIO DE MEILLEURS AMIS ● Lui ? Non, ce n’est pas un marin. Pourtant, oui, c’est un ami. Un très bon ami, même. En fait, à peu de choses près, Serak est pour Rionaan le grand frère qu’il n’a jamais eu. Mine de rien, ça fait du bien d’être le cadet de quelqu’un, quelque part, de jouer à son ombre ou, a contrario, d’être suffisamment dans la lumière pendant que l’autre fait un coup foireux, histoire de distraire les attentions. Quoique, en général, c’est à Jibrill la débrouillarde qu’ils laissent ce rôle, en bons gentlemen. Ils se sont rencontrés comme ça, tous les trois. Rionaan avait renversé sa chope sur la manche de Serak et de son autre voisin, dans un moment de distraction. Si Serak l’avait pris avec décontraction, l’autre homme … moins. Par une alchimie inexplicable, le Tanneur avait désigné Jibrill du pouce avec un nonchalant « un si joli brin de fille qui entre, pas étonnant qu’il en ait été déconcentré. ‘faut pas lui en tenir rigueur ». Rionaan avait opiné du chef, absooolument d’accord. Et Jibrill les avait regardé avec des yeux ronds tandis que Serak caricaturait un clin d’œil à s’en retourner la paupière. Par réflexe, Jibrill avait fini par le lui rendre et le client de la taverne … avait pris ce geste pour lui, ce qui ravit suffisamment longtemps son attention des deux loustics pour qu’ils prennent le large avant que l’orage n’éclate. Ils avaient éclaté de rire en se tapant l’épaule, une fois à l’extérieur, avant que Serak ne s’exclame « mince, la fille ! », et ne retourne à l’intérieur. Depuis, c’était à peu près toujours comme ça.
L'rold (ft. BEN BARNES)

AMITIE D'ENFANCE QUI A CAFOUILLE ● Il était tout petit quand il venait de dégoter deux dés lors d’une foire, dés qu’il lançait gaiement tous les trois pas sans trop prendre garde à ne pas les perdre le coup d’après. L’un d’eux avait fini par buter contre les chausses d’un autre gamin de son âge et ils avaient joué l’un et l’autre sous l’œil attendri des adultes. Cet autre gamin, c’était Lerold, du Weyr d’Ista. Quand on est petit, ça ne change pas grand-chose. On attend la prochaine occasion pour se voir et rire ensemble. « simplement ». Puis on grandit, on est occupé chacun de son côté. Rionaan prit la mer. Lerold perdit un « e » pour devenir Chevalier dragon. Ca change un peu la donne. Pas le « e » en moins mais le dragon. Il n’y avait plus que cet animal qui comptait pour le jeune homme, ces boules de cuir étaient bien trop envahissantes pour être honnêtes, c’est ça ? Et quand Rionaan se dit que Garion va tenter sa chance sur les Sables à la prochaine Eclosion, il en frémit instinctivement et part lui écrire. Il n’a pas envie de le perdre, lui aussi.




Dernière édition par Etoile Rouge le Ven 29 Aoû - 8:00, édité 1 fois
avatar



Féminin

Age : Eternelle
Marks : 43

Ceci est le titre

Pseudo : Etoile Rouge
Disponibilité RP : Toujours libre pour vous pourir la vie
Crédits : DeviantArt (KalaNemi) & Phil
Messages : 149
Revenir en haut Aller en bas
MessageVen 29 Aoû - 5:05

{libre} Serak
______________ft. JAKE GYLLENHAAL



© Insuline
    ›› AGE . 33 révolutions
    ›› ORIGINE . Fort de Bitra
    ›› SEXUALITÉ . Hétérosexuel

    ›› METIER . Membre de l'Atelier des Tanneurs
    ›› RANG . Compagnon

    ›› EN QUELQUES MOTS . Généreux. Travailleur. Altruiste. Protecteur. Calme. Rassurant. Distant. Simple. Tendre. Loyal.

Où je vais et d'où je viens
    Serak est un homme simple, et l'a toujours clamé. Pourquoi se prendre la tête pour des broutilles telles que des divergences d'opinion sur ... sur les Fils par exemple ! De son côté, si on lui donne du cuir à travailler, beaucoup de Soleil et une plage sur laquelle se prélasser, il se dira un homme heureux. Pourquoi ? Parce qu'il en faut peu pour être heureux.

    La vérité ? C'est qu'il a eu une enfance compliquée. Né à Bitra, dans le Nord, Serak est le fils d'un berger et d'une servante. Des gens pauvres, mais ça aurait tout de même pu faire une enfance pleine d'amour. Seulement, avant sa naissance, son père meurt, tué à cause de son troupeau paniqué par le survol en basse altitude de dragons de Benden et sa mère, enceinte hors mariage, est rejetée par sa famille, chose qu'elle a toujours semblé reprocher à Serak. Fatiguée par la pauvreté, elle accepte de se remarier avec un brave homme qui aime un peu trop les jeux d'argent, mais a le mérite de leur offrir un toit, et lorsqu'il atteint ses cinq révolutions, elle sombre définitivement dans l'alcoolisme. Pas de père, délaissé par sa mère et un beau-père brave mais faible. Une charmante famille. Au moins, il ne subit aucune sévice ou violence de la part de son beau-père. A dire vrai, c'est sa mère qui a tenté de le cogner, deux ou trois fois, parce que sa maigre paie de palefrenier ne suffit pas à son goût mais elle est toujours trop ivre pour blesser autre chose que son coeur.

    A huit révolutions sonnées, il va trouver la Compagnon Harpiste de Bitra, une femme douce et jeune qui est comme une soeur, et il exige qu'elle l'envoie en Apprentissage. Quelque part. N'importe où. De préférence loin de Bitra et de cette mère qu'il méprise et déteste. C'est comme ça qu'il se retrouve parmi les Tanneurs d'Igen. Il n'est pas mécontent du choix, même si le hasard y a sa grande part. Ca et le fait que l'odeur de cuir est une de ses préférées. Bien évidemment, l'Apprentissage a été difficile, il n'a aucun talent particulier au final, et ses compétences sont le fruit d'un travail sérieux et régulier. Il ne se fait pas tellement d'illusions d'ailleurs : il ne deviendra jamais Maître. A moitié parce qu'il n'a pas les compétences pour, à moitié parce que ça ne l'intéresse pas. Il est satisfait de sa vie telle qu'elle est maintenant : il s'est débarassé de sa famille, il a un travail qu'il aime, dans un endroit au chaud (c'est pour ça qu'il a choisi Ista pour être franc : parce qu'il fait chaud à Ista), et il y a cette fille au joli sourire qui lui plaît bien.

    Le seul point noir dans cette existence idyllique ? L'arrivée de chevaliers de Benden. Car s'il supporte assez peu ceux d'Ista à cause de la Dîme, il déteste ceux de Benden, considérant arbitrairement qu'ils sont responsables de la mort de son père et donc de l'enfance miséreuse qu'il a eue. Quand on provoque des catastrophes de ce style, on en assume les conséquence, telle est la loi dans les Forts et les Ateliers, mais non, les Weyrs, eux, ont des privilèges et ne répondent qu'à leurs satanées lois !

Jibrill (ft. MEGHAN ORY)

TRIO DE MEILLEURS AMIS ● Elle a un sacré caractère, il l’a déjà vu … et éprouvé. Pas sa faute si elle le remet à sa place quand il râle trop longtemps sur les chevaliers de Benden … et peut-être parce qu’il y avait des chevaliers pas loin. Certes. M’enfin, il n’empêche qu’elle est réellement coriace et, s’il l’aime pour ça, il se demande encore pourquoi il est allée la sauver dans la taverne, après que Rionaan a mis les bouts le fameux jour où le Pêcheur a souillé avec sa chope la manche de la mauvaise personne. Oh non, il ne regrette pour rien au monde de l’avoir fait ! Juste qu’elle saurait se débrouiller sans lui, certainement, mais il apprécie d’être là pour elle. … hm ? Il a dit « sauver » ? Ouiiii, bon … Il est rerentré dans la taverne, le ronchon d’un peu plus tôt les avait déjà oubliés, lui et Rionaan. Alors Serak s’était approché de Jibrill, un « hey, mon pote veut vous remercier, vous savez ? » était sorti tout seul et il avait tendu son bras pour l’inviter à la suivre. Depuis, le trio ne se quitte plus.
Rionaan (ft. SAM CLAFLIN)

TRIO DE MEILLEURS AMIS ● Son meilleur pote, pas toujours causant mais quelqu’un sur qui compter, assurément, voilà comment Serak voit Rionaan. Il apprécie autant le taquiner que de veiller sur lui lorsqu’ils sont en sortie tous les trois. Oui, tous les trois. Parce qu’au binôme masculin aux énergiques bourrades amicales s’ajoute la silhouette d’une donzelle dont le caractère en acier trempé impose le respect. Serak, Rionaan et Jibrill, c’est tout un poème depuis une soirée en taverne qui ne devait pas du tout se dérouler ainsi. A l’origine, Serak sirotait tranquillement sa pinte après une livraison quand une désagréable sensation lui avait traversé le bras. Trop humide, avait-il songé sur le coup avant de constater que sa manche jouait les torchons sur une mare de liquide. Le responsable ? Rionaan. Mais Serak, d’un comportement placide, allait classer l’affaire sans suite si son ronchon de voisin de comptoir n’avait pas décidé d’élever le ton. Et là, improvisation totale. Il avait aperçu une donzelle brune et bien mignonne qu’il s’était empressé de désigner d’un enthousiaste « hé, regarde comme elle est jolie. C’est mieux de sourire aux demoiselles que de gronder sur les clients, non ? » (Si si, il était sûr d’avoir dit ça …) Avec force clins d’œil, il tentait d’embrigader Jibrill dans la combine quand Rionaan le tira par la manche pour mettre les voiles. Là, il avait soufflé un grand coup, heureux d’éviter la bagarre, avant de réaliser que … elle était toujours à l’intérieur, la fille. Et comme Serak est un brave gars, il était rerentré pour aller la chercher aussi. Depuis, rien n’a changé : Serak, c’est toujours le brave gars qui veille sur les deux autres, sans trop en faire quand même.
R'eld (ft. STEPHEN DILLANE)

FOUTU CHEVALIER ● Il ne connait même pas son nom. Parce que mon seigneur le chevalier, tout pétri de son importance, se croit supérieur aux bonnes manières. Alors ça débarque dans l'atelier (où d'honnêtes gens travaillent pour gagner leur pain) et ça exige d'avoir assez de cuir fin pour habiller une vingtaine de personnes. Rien que ça. Pas un bonjour, pas un s'il vous plaît. Pas un est-ce que par hasard vous n'auriez pas de vraies commandes à honorer avec ce cuir ? Et par dessus le marché, ça s'offusque qu'il le prenne mal ? Foutu chevalier. Dommage que le Maître Tanneur se soit pointé à ce moment, Serak, lui, aurait pu continuer de refuser les ordres du chevalier bronze pendant des heures. Des jours. Même que ça lui aurait fait plaisir au-delà des mots d'envoyer balader ce chevalier-dragon de Benden. Après tout, lui et ses congénères se sont bien payés la tête de sa famille quand, tuant son père, ils ont refusé d'offrir toute compensation à sa mère qui était enceinte jusqu'aux oreilles et se retrouvait soudainement seule. Ouais, ça l'aurait fait jubiler de prendre sa revanche.
Joild (ft. LOTTE VERBEEK)

LA BELLE VOIX ● Une voix qui rythme une journée de liesse. Une mélodie et un chant qui se mêlent aux abords de la forteresse. Un air qui trotte ensuite dans la tête, faisant naître un sourire sur les lèvres entre deux fredonnements. Pour Serak, Joild, c’est ça. Il ne s’est pas du tout entiché d’elle mais il apprécie l’entendre exercer son art, au point d’en oublier de marcher ou de repartir vaquer à ses réelles occupations. Mais ça n’est pas sa faute, à lui, si elle chante bien. Parfois, il songe qu’il devrait l’aborder pour lui dire : « j’aime vraiment ce que vous faites, vous savez ». Puis il trouve ça ridicule et en rit lui-même. A la place, il conserve le rôle du minois qu’on voit fréquemment dans le public, éditeur assidu qui, à défaut d’être réellement calé en musique, apprécie les belles choses.
Nom du personnage (ft. AVATAR)

RELATION ● Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam rutrum adipiscing porttitor. In hac habitasse platea dictumst. Nunc eget mauris nulla. Phasellus luctus ultricies arcu. Etiam odio nisi, fermentum ut tempor id, hendrerit eget nunc. In hac habitasse platea dictumst. Morbi volutpat aliquam tellus, nec lobortis mauris lobortis sed. Vivamus lorem magna, molestie id purus vitae, fringilla rutrum elit. Duis eget sapien lorem. In in velit orci.


avatar



Féminin

Age : Eternelle
Marks : 43

Ceci est le titre

Pseudo : Etoile Rouge
Disponibilité RP : Toujours libre pour vous pourir la vie
Crédits : DeviantArt (KalaNemi) & Phil
Messages : 149
Revenir en haut Aller en bas
MessageVen 29 Aoû - 5:07

{libre} Jibrill
______________ft. MEGHAN ORY



© CafPow
    ›› AGE . 28 révolutions
    ›› ORIGINE . Fort des Trois Sables (fort mineur de l'île d'Ista)
    ›› SEXUALITÉ . Hétérosexuelle

    ›› METIER . Membre de l'Atelier des Tisserands
    ›› RANG . Compagnon

    ›› EN QUELQUES MOTS . Entêtée. Réaliste. Sensible. Colérique. Pas susceptible mais rancunière. A des doigts de fée. Créative. Débrouillarde. Fièrement indépendante. Sociable.

Où je vais et d'où je viens
    Jibrill a une vie que nombreux lui envieraient. Un travail qui lui vaut nombre d'éloges, de l'indépendance, une promotion au rang de Maître qui se conjugue de plus en plus au présent et une belle histoire d'amour avec Hadrien, l'héritier d'Ista. Nombreux aussi sont ceux qui oublient qu'elle a travaillé dur pour obtenir tout ça.

    Sa naissance en tant que nièce du Seigneur des Trois Sables lui promettait un mariage arrangé avec un autre fortin mineur. Pas qu'elle aurait été malheureuse, ses parents n'auraient jamais accepté de la marier à un mauvais homme. Mais quand elle y réfléchit, elle se dit toujours qu'il lui aurait manqué ... quelque chose. La sensation d'accomplissement qu'elle a quand elle accomplit son travail, sûrement. Par chance, durant son enfance, sa mère réussit à persuader son père d'accéder à la rêquete du Harpiste qui voulait l'envoyer à l'Atelier des Tisserands. Elève soigneuse et appliquée, elle fut prise au bout d'une révolution d'étude comme Apprentie particulière du Maître Couturier Eamon dont la spécialité était la confection de vêtements riches. Son Apprentissage dura deux révolutions supplémentaires par rapport à la durée normale, principalement à cause du perfectionnisme acharné de son Maître et si elle dut batailler jusqu'à se disputer avec lui pour qu'il accepte qu'elle passe Compagnon, elle a énormément appris durant ces deux révolutions, faisant d'elle un Compagnon de niveau supérieur. D'abord affectée à Igen Sud, c'est elle qui demanda à se faire transférer à Ista afin de se rapprocher de sa famille.

    Reconnue pour son travail, autant par sa clientèle que par ses pairs, elle s'interroge cependant sur deux rumeurs qui courrent à son sujet. La première la gratifie du rang de Maître d'ici la fin de la révolution, ce dont elle se réjouit silencieusement. Tandis que l'autre lui retire Hadrien, l'homme qu'elle aime, pour le jeter dans les bras d'un mariage politique. Et Hadrien, lui, ne dit toujours rien à ce sujet, ce qui ne lui plaît guère.

Hadrien (ft. GASPARD ULLIEL)

AMOUR ● Elle aime à lui rappeler les blagues de mauvais goût qui lui faisait subir dans leur enfance. Pas qu'elle lui en ait vraiment tenu rigueur (ils étaient gamins, et elle est plus mature que ça quand même), mais l'idée de le faire courir un peu lui plaisait. D'abord parce que ce n'était qu'un juste retour des choses (bon, d'accord : peut-être qu'elle avait gardé un peu de rancune), ensuite parce que si elle le trouvait charmant et qu'il lui plaisait, elle n'était pas comme toutes ces filles qui lui soupirent au moindre sourire. Elle n'était pas un objet, une jolie décoration ou un passe-temps d'un instant, et elle entendait à le lui faire comprendre avant de céder à son flirt. Quand elle y réfléchit, elle se dit qu'elle a bien fait. Sinon il lui aurait probablement brisé l'ego en la jetant comme on se débarasse d'un jouet usé. Le problème, c'est qu'avec ces rumeurs de fiançailles et Hadrien qui ne dit rien, elle se demande s'il n'est pas sur le point de briser à la fois son coeur et son ego.
 
Isbban (ft. LUKE EVANS)

COUSIN ● Elle n’aime pas se plaindre. Parce qu’elle n’en a pas vraiment de raison, d’abord. Parce qu’elle n’aime pas forcément afficher sa sensiblerie, ensuite, compte tenu de son amour de l’indépendance et sa fierté sous-jacente. Hélas, un jour, le sujet est venu tout seul sur la table : Hadrien. L’interlocuteur ? Isbban, son cousin. Ils se sont toujours bien entendus mais comme tout parents qui ne se voient pas assez pour s’agacer les nerfs mutuellement par leur compagnie forcée. Et quand ils se voyaient, c’était en général pour se rendre utile à l’autre. Comme ce jour-là, donc, où ces rumeurs au fondement douteux pesèrent suffisamment Jibrill pour qu’elle s’épanche auprès d’Isbban et qu’il lui assure, en toute sincérité, qu’il se renseignerait pour elle, autant qu’il le pourrait, et l’aiderait dans son entreprise au besoin. Un engagement qui sera récompensé à sa juste valeur une fois honoré.
Serak (ft. JAKE GYLLENHAAL)

TRIO DE MEILLEURS AMIS ● Un Tanneur et une Tisserande, deux disciplines proches qui, pourtant, ne sont pas à l’origine de leur rapprochement. Serak, c’est le grand gaillard amical et protecteur qu’elle prend plaisir à taquiner les rares fois où il perd son calme. Avec Rionaan, ils forment une joyeuse bande qui arpente le Fort d’Ista et alentours avec une bonne humeur espiègle presque contagieuse. Tout a commencé dans une taverne où Jibrill allait prendre un rafraîchissement quand Serak l’a apostrophée d’une manière peu originale, à base de « youhou ? Vous êtes jolie ! », ou une banalité du style. Tandis que, de son côté, Rionaan cherchait à se sauver de la situation délicate dans laquelle il s’était fourré ... Ca ne change pas trop des quelques fois où Serak et elle ont dû le sauver des griffes de damoiselles en chaleur qui lui bavaient sur les chausses. Bref ! Ils s’étaient à peine éclipsé de cinq minutes que Serak avait ressurgi dans la taverne pour lui décocher un « vous ne voulez pas boire un verre avec nous, en fait ? », le tout en l’invitant à sortir. (Si si, elle en est certaine …) La logique était peut-être douteuse mais elle l’avait suivi malgré tout et ne l’a jamais regretté depuis.
Rionaan (ft. SAM CLAFLIN)

TRIO DE MEILLEURS AMIS ● Quand il sent les embruns, ça va. Le hareng, moins. Alors Jibrill lui file une nouvelle chemise et elle emporte l’autre pour lui réserver un sort meilleur. Elle l’aime bien, ce Rionaan, c’est un brave type qui gagne à être connu. Un peu comme la noix qu’on voit d’abord dans sa bogue pleine de piques : il faut l’ouvrir deux fois pour constater à quel point elle en valait la peine. Et depuis qu’elle l’a fait, Jibrill compte le jeune homme dans ses plus proches amis. Si vous lui demandez comment elle l’a rencontré, la Tisserande vous corrigera par un « comment je les ai rencontrés ». Il y a Jibrill, Rionaan et … Serak. Un sacré trio qui a célébré son union dans une chope renversée. Tout ça parce que Rionaan écoutait distraitement une conversation annexe et qu’il a donné accidentellement un coup de coude dans sa pinte quand il repositionnait sa tête dans sa main. C’est sa version mais elle en est certaine. Elle venait tout juste d’entrer dans la taverne quand elle l’a remarqué avant que Serak ne l’interpelle avec un truc du genre « hey, vous êtes jolie ! Hein qu’elle est jolie ? », le tout en se retenant de donner un coup de coude à son voisin pour appuyer ses dires. Un voisin qui n’était pas Rionaan. Rionaan, c’est le petit futé qui a agrippé la manche de Serak, trop occupé à s’enlever un moucheron de la paupière au lieu d’éviter de se prendre un coup. Et ils ont filé comme le vent de bise sans même un regard … jusqu’à ce que ça soit elle qu’on tire par la manche et qu’elle les retrouve dehors, tous les deux, avec des airs d’imbéciles heureux. Mais le plus heureux, ça restait le début de leur amitié.
Nerys (ft. CLAIRE DANES)

MEILLEURE CLIENTE ● La Dame d’Ista est une femme de goût, Jibrill a pu le constater. Bonne cliente aux souhaits précis et raffinés … L’entente est polie, dans un professionnalisme cordial où chaque pas de travers est évité pour préserver les échanges à leur meilleur niveau. Après tout … c’est la femme du Seigneur et, partant, la belle-mère d’Hadrien, celui pour qui bat le cœur de Jibrill. Il y a bien cette rumeur qui compte sur le mariage politique en vue mais la Tisserande n’en a reçu aucune confirmation de la part de l’intéressé et n’a nullement connaissance que l’origine de la manœuvre est sa plus prestigieuse cliente.




Dernière édition par Etoile Rouge le Ven 29 Aoû - 7:57, édité 1 fois
avatar



Féminin

Age : Eternelle
Marks : 43

Ceci est le titre

Pseudo : Etoile Rouge
Disponibilité RP : Toujours libre pour vous pourir la vie
Crédits : DeviantArt (KalaNemi) & Phil
Messages : 149
Revenir en haut Aller en bas
MessageVen 29 Aoû - 5:10

{libre} Dmitrei
______________ft. EDDIE REDMAYNE



© Shiya
    ›› AGE . 17 révolutions
    ›› ORIGINE . Weyr d'Ista
    ›› SEXUALITÉ . Hétérosexuel

    ›› METIER . Membre de l'Atelier des Harpistes
    ›› RANG . Compagnon affecté au Weyr

    ›› EN QUELQUES MOTS . Vif. Curieux, parfois trop. Sait se faire discret. Rieur. Imaginatif. Passionné. Intuitif. Toujours à l'affût d'informations. Mémoire eidétique. Courageux.

Où je vais et d'où je viens
    Si Dmitrei est l'enfant d'une Dame verte et d'un Chevalier bleu d'Ista, il n'a jamais vraiment eu envie de devenir Chevalier-dragon un jour. Elevé par un Régisseur et une cuisinière du Weyr, il n'était pas comme les autres enfants à courir partout et à se faufiler entre les jambes des adultes pour aller voir les dragons. Lui les trouve bien mais bon... ce n'était pas aussi bien que les histoires que le Harpiste du Weyr leur racontait. Et il n'éprouvait pas plus la volonté d'aller combattre les cruels Fils (contrairement à ses amis, il n'a jamais vu ce qu'il y avait d'impressionnant à risquer sa peau). A dire vrai, avec son caractère audacieux et sa curiosité naturelle, il préfère de loin aller fouiner et écouter les conversations qui ne le concernent pas. Ou encore, et c'est de loin son activité la moins frauduleuse, étudier les Ballades d'Enseignement, la Composition et le Guitar, son instrument favori. Enfant, il était déjà plutôt doué pour manier l'instrument délicat. Alors à l'âge de huit ans, le Harpiste du Weyr l'a emmené avec lui à l'Atelier principal pour le proposer comme Apprenti Harpiste.

    Chez les Harpistes de Fort, il s'est rapidement illustré à la fois pour son talent au Guitar et sa curiosité mal placée (ses bobards ont toujours été moins bons que ceux de son ami Lessar ...). C'est d'ailleurs cette dernière qui a provoqué sa rencontre avec Maître Damhàn qui, après l'avoir puni pour avoir espionné une réunion en Maîtres, l'a pris sous son aile comme Apprenti particulier. Depuis ce jour et même apr1es avoir acquis son statut de Compagnon il y a 4 révolutions, Dmitrei le suit comme son ombre. Une ombre à l'humour et à la morale parfois douteux, ceci dit. Mais dont la curiosité et la discrétion en font une excellente source d'informations pour le Maître Harpiste.

Damhàn (ft. TOM HIDDLESTON)

MENTOR ● Damhàn n'est rien d'autre que son Maître - sévère et exigent - mais en même temps, et en dehors de leurs heures d'études, c'est une sorte d'oncle qu'il peut aller voir plus facilement que son Tuteur ou même que son géniteur lorsqu'il a un problème. Ils se sont connus à l'Atelier Principal alors qu'une serrure avait presque sauté à l'oreille de Dmitrei. Pas de sa faute ! Les Apprentis voulaient savoir qui récolterait le premier rôle de soprano et comme il était doué dans la récolte d'informations, ils l'avaient choisi comme volontaire - moyennant quelques compensations. Damhàn, arrivé en retard à la réunion, l'a surpris en train d'écouter à la porte. Bizarrement, le mensonge improvisé qu'il lui servit plut au Maître puisque celui-ci le prit comme Apprenti particulier dès que Dmitrei eut accompli les punitions données par Damhàn pour sa curiosité. D'abord méfiant envers le Maître Harpiste, Dmitrei s'est néanmoins rapidement laissé apprivoiser et il n'a pas fallu beaucoup de temps pour qu'ils en viennent à nouer une forte complicité. Et même maintenant que Dmitrei a passé les tables, il a demandé à suivre son mentor au Weyr d'Ista.
J'ael (ft. TOBY REGBO)

MEILLEUR AMI ● A tout meneur, il faut un informateur et il se trouve que parmi tous les gamins du Weyr, Dmitrei était le mieux placé. Ce n'est pas vraiment pour cela que Jonael (ou J'ael maintenant) l'a approché - non, c'était juste pour savoir à quelle heure exactement l'ancienne Intendante en chef passait le relai à son bras droit, nettement plus facile à amadouer. Depuis, bien entendu, ils se sont trouvés d'autres points communs. Comme cette fascination pour les bêtises et les friands à la viande et aux herbes de Keldra qu'ils chipaient dans la cuisine avec la régularité d'une horloge. Et si J'ael ne comprend toujours pas comment on peut trouver quelque chose mieux que les dragons, ça ne les empêche pas de continuer à traîner ensemble lorsque Dmitrei est revenu au Weyr avec ses noeuds de Compagnon Harpiste.
L'sar (ft. COLIN MORGAN)

MEILLEUR AMI ● Il aurait été difficile de connaître Jonael (J'ael) sans connaître Lessar (L'sar). De mémoire, Dmitrei ne les a jamais vu faire quelque chose d'important l'un sans l'autre. Et d'ailleurs, il n'était pas étonné en apprenant qu'ils se présentaient ensemble comme Candidats. Seulement, voilà ... Dmitrei sait pour l'attirance de L'sar envers J'ael (franchement, il ne comprend pas comment les autres font pour ne rien voir, leurs yeux sont partis dans l'Interstice ou quoi ?) et il sait aussi - tout le monde au Weyr le sait - que J'ael commence à s'intéresser aux filles. Alors il a peur que L'sar s'accroche excessivement à J'ael au risque de ne pas vivre sa vie de son côté. Il s'inquiète pour son ami, c'est normal. Surtout qu'il ne faut pas compter sur J'ael pour se rendre compte de quelque chose si ça ne se dandine pas sous son nez.
Lideen (ft. SAOIRSE RONAN)

AMIE ● Ce vieux guitar fraîchement lustré qu’il promène sous le bras, Dmitrei en est fier. Cet instrument et lui ont partagé beaucoup. Alors c’est avec tout autant de fierté et un brin de douce nostalgie qu’il s’en va le remettre à un gamin des cavernes dont il soupçonne le talent. Mais avant de cheminer vers le Weyr pour y remettre son présent, le jeune homme a fait la connaissance de Lideen chez qui il était venu se fournir en huiles pour l’entretien du bois et ainsi restaurer l’instrument. De cette rencontre ont découlé des discussions ordinaires puis plus orientées sur le travail du bois, les instruments et … le travail de Lideen sur les dragons. Intrigué et curieux de nature, Dmitrei n’avait pas tardé à enchaîner les questions et plus Lideen répondait volontiers, plus il insistait. Cette huile n’aura pas fait briller qu’un guitar mais également un début d’amitié sur fond d’intérêt partagé.
Nom du personnage (ft. AVATAR)

RELATION ● Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam rutrum adipiscing porttitor. In hac habitasse platea dictumst. Nunc eget mauris nulla. Phasellus luctus ultricies arcu. Etiam odio nisi, fermentum ut tempor id, hendrerit eget nunc. In hac habitasse platea dictumst. Morbi volutpat aliquam tellus, nec lobortis mauris lobortis sed. Vivamus lorem magna, molestie id purus vitae, fringilla rutrum elit. Duis eget sapien lorem. In in velit orci.




Dernière édition par Etoile Rouge le Ven 29 Aoû - 7:22, édité 5 fois
avatar



Féminin

Age : Eternelle
Marks : 43

Ceci est le titre

Pseudo : Etoile Rouge
Disponibilité RP : Toujours libre pour vous pourir la vie
Crédits : DeviantArt (KalaNemi) & Phil
Messages : 149
Revenir en haut Aller en bas
MessageVen 29 Aoû - 5:12

{libre} Lideen
______________ft. SAOIRSE RONAN



© Yumita
    ›› AGE . 20 révolutions
    ›› ORIGINE . Fort des Hautes Terres
    ›› SEXUALITÉ . Hétérosexuelle.

    ›› MÉTIER . Membre de l'Atelier des Ébénistes
    ›› RANG . Compagnon

    ›› EN QUELQUES MOTS . Calme. Compréhensive. Créative. Cultivée. Curieuse. Discrète. Généreuse. Habile. Honnête. Humble. Minutieuse. Paisible. Réservée. Romantique. Solitaire.

Où je vais et d'où je viens
    Oh, se dit-on souvent, elle doit bien nous cacher quelque-chose, cette petite là ! Avec ses grands yeux verts et ses cheveux blonds, elle a l'air bien trop aimable, bien trop jolie, pour être vraie. Et pourtant, il y a autant d'or dans les mains de Lideen qu'il y en a dans son cœur.

    Elle-même fille d'un Compagnon membre de l'Atelier des Ébéniste, c'est son père qui lui transmis son amour pour le bois et les possibles œuvres d'art que celui-ci renfermait. Enfant curieuse, mais solitaire, c'est aux côtés de son père qu'elle passa le plus clair de son temps, celui-ci s'étant résigné à confondre sa fille unique avec son ombre. Mais jamais elle ne se lassait de voir le bois fondre littéralement sous les mains des ébénistes, se faisant parfois lisse et doux, ou sombre et anguleux. Il devint bien vite évident qu'elle était amenée à suivre la voie ouverte par son père, aussi fut-elle ravie lorsque vint le temps de l'Apprentissage. Douée, patiente et passionnée, elle fit le bonheur de ses instructeurs qui la virent s'améliorer de jour en jour, sans jamais perdre son exquise douceur et une humilité telle qu'elle ne pouvait inspirer autre chose que l'affection et le respect. Lideen était l'enfant prodige et adorée, l'Apprenti dont on n'oubliait pas le nom et dont la simple pensée apaisait les cœurs. Elle quitta la table des Apprentis à l'âge de quinze ans, avant de retourner auprès de son père, qui était, à ses yeux, le meilleur et le plus sage des enseignants qu'elle pourrait jamais avoir.

    C'est seulement à la mort de ce dernier, quelques mois plus tôt, qu'elle prit la décision de quitter le Fort des Hautes Terres qui l'avait vu naître. Elle serra une dernière fois sa mère dans ses bras, avant de prendre une route qui la mena tout droit au Fort d'Ista, où elle fut finalement affectée. Lorsqu'elle eut vent de la récente tragédie survenue au Weyr d'Ista, elle en fut émue d'une surprenante façon, elle qui n'avait jamais eu la chance, ni l'occasion, d'observer un dragon. Aussitôt, ses doigts se mirent à picoter et dans son esprit naissait déjà les prémices des chefs d’œuvres que l’événement funeste lui inspira. Elle mit ainsi toute sa peine et sa compassion dans une série de cinq sculptures, une pour chaque couleur de dragon. La plus belle, et la plus grande, est celle dédiée aux Dorées, sur laquelle elle travaille encore. Ces œuvres, dont elle refuse de se séparer, ont néanmoins attiré quelques regards qui se sont empressés de faire enfler la rumeur jusqu'aux portes du Weyr, où ces sculptures que l'on dit sans pareil commencent à intriguer quelques chevaliers et leurs dragons, curieux de l'hommage ainsi rendu.

N'klas (ft. ALEXANDER LUDWIG)

ROMANCE TIMIDE ● Il ne lui a pas vraiment dit qu’il était chevalier et ne lui a pas vraiment dit son nom. Sinon, elle lui aurait posé quelques questions sur les dragons et la vie au Weyr. Non, N’klas a surtout parlé d’elle, Lideen, humble Ebéniste. Mine de rien, ça l’a touché parce-qu’il avait l’air vraiment curieux d’elle. Le romantisme de la jeune fille a éclot dans sa poitrine comme une fleur au printemps et, depuis, n’a cessé d’exhaler son parfum. Une délicate fragrance de rêverie et de douceur, un petit quelque chose de sucré mâtiné d’accoutumance. Mais bon, Lideen est aussi réservée, alors elle ne bougera pas d’elle-même. Elle attend, à l’Atelier, toute concentrée sur son travail. Et lorsque quelqu’un la demande, en attendant de voir le minois de son interlocuteur, Lideen sent que son cœur loupe un ou deux battements.
Elmyiss (ft. TABRETT BETHELL)

COMME UNE SŒUR ● C'est amusant, mais la première fois que Lideen a vu Elmyiss, elle a été impressionnée par cette femme forte et fière. Mais dans le mauvais sens du terme, celui qui fait peur et intimide. Ce n'est pas tous les jours qu'on rencontre une femme féminine sous tous rapports et qu'on la voit brusquement hurler et insulter un autre marin (on lui a assuré qu'Elmyiss n'allait pas se battre, mais Lideen pense honnêtement que la grande blonde en aurait été capable si elle l'avait voulu). Et puis pendant des jours, elle est obsédée par l'articulation de ce gouvernail (d'accord, elle est obsédée par tout le bateau mais c'est parce qu'il est en bois, après tout !). Il faut qu'Elmyiss lui aboie de cracher le morceau, que Lideen bredouille qu'elle peut arranger ça et qu'Elmyiss la remercie chaleureusement d'une accolade (et d'une bière, sa première bière) pour que Lideen réalise une chose : Elmyiss est une personne adorable sous ses apparences frustres. Depuis, les deux femmes s'adorent comme les sœurs qu'elles n'ont jamais eues et c'est avec plaisir que Lideen accueille Elmyiss chez elle lorsque le Capitaine daigne poser un pied à terre.
Dmitrei (ft. EDDIE REDMAYNE)

AMI ● Des Harpistes, Lideen en croise parfois. Des Harpistes intéressés par son Art, aussi, mais autant qu’elle s’intéresse au leur. Ici, c’est un peu différent. Dmitrei s’intéresse à ses dragons. Et de la part d’un Harpiste qui va régulièrement au Weyr et qui voit ce qui l’intrigue et l’émeut elle, c’est une aubaine. Alors, ils échangent de temps à autre quand le jeune homme passe à l’Atelier. Tout a commencé par de l’huile pour entretenir un vieux guitar et ça ne semble pas près de finir. Même si le drame qui a marqué la dernière Eclosion l’affecte, la jeune fille aime se tenir au courant de l’évolution des choses. Pour sculpter « vrai », prendre le pouls. Peut-être qu’un jour, Dmitrei l’emmènera là-bas, qui sait ? Mais Lideen la solitaire se satisfait très bien, pour le moment, des discussions courtoises où filtrent leurs deux passions.
L'sar (ft. COLIN MORGAN)

AMICAL CURIEUX ● A sa première foire au Fort d’Ista, Lideen vendait des petits chevaux. Cabrés, une patte levée, droits comme des « i ». Elle en avait de toute sorte, pas très grands mais remarquables de détails, à tel point que l’œil sculpté avec patience donnait l’impression d’être réel, aussi petit soit-il. Ces petits compagnons de bois étaient partis comme des petits pains et Lideen avait été davantage ravie par le bonheur des acquéreurs que par l’argent encaissé. Parmi les figurines vendues se trouvait un petit cheval à la crinière au vent dont un morceau du bout de la queue avait été brisé à l’installation de l’étal, le talon d’un collègue ou d’un passant distrait s’étant amusé à embrasser le bois jusqu’à la morsure fatale. A la fin de la foire, quand l’heure de ranger avait sonné, le petit bout de bois arraché à l’animal attira son regard. La simple idée que quelqu’un ait pu acheter une statuette abîmée la peina. Non pas pour sa réputation mais pour l’acquéreur. Ainsi, quand l’occasion s’y prête dans une conversation, Lideen dépasse sa réserve et tente à tout hasard une question du genre : « et vous n’auriez pas acheté un petit cheval à l’étal des Ebénistes, à cette foire ? », sans succès jusqu’alors. Un jour, elle pourra échanger le petit cheval à la queue tronqué contre le jumeau qu’elle a réalisé depuis, elle en est convaincue.
Nom du personnage (ft. AVATAR)
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam rutrum adipiscing porttitor. In hac habitasse platea dictumst. Nunc eget mauris nulla. Phasellus luctus ultricies arcu. Etiam odio nisi, fermentum ut tempor id, hendrerit eget nunc. In hac habitasse platea dictumst. Morbi volutpat aliquam tellus, nec lobortis mauris lobortis sed. Vivamus lorem magna, molestie id purus vitae, fringilla rutrum elit. Duis eget sapien lorem. In in velit orci.


avatar



Féminin

Age : Eternelle
Marks : 43

Ceci est le titre

Pseudo : Etoile Rouge
Disponibilité RP : Toujours libre pour vous pourir la vie
Crédits : DeviantArt (KalaNemi) & Phil
Messages : 149
Revenir en haut Aller en bas
Message

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

04 ;; Membres des Ateliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouveauté sur le portail:la playlist des membres du forum
» Membres absents
» nouvelle carte de localisation des membres
» Ajouter sa position à la carte des membres.
» Fichier des membres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonriders :: Registres d'Ista :: Postes vacants & Effectifs :: Postes vacants :: ... du forum-