Partagez | 

 DAMHAN ㄨ Which story will you tell us tonight, Masterharper?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageMar 20 Jan - 20:43

{atelier} Damhàn
______________ft . TOM HIDDLESTON



© Hollow Bastion
« L'homme ne se nourrit pas de vérité, l'homme se nourrit de réponses. »


›› NOM . Damhàn, fils de feu le Seigneur Alraman et de la dame verte Dahlia.

›› DATE DE NAISSANCE . Au 21 du 3e mois de la révolution 1219
›› AGE . 38 révolutions
›› ORIGINE . Bien qu'il soit né au sein du Weyr d'Ista, il a tout de suite été confié au Fort d'Ista sur la demande de ses parents. Lui s'est toujours considéré comme un enfant du Fort.
›› SEXUALITÉ . Hétérosexuel. Jusqu'ici, seules des femmes ont su capturer son intérêt.

›› METIER . Harpiste
›› RANG . Maître

›› SPÉCIALITÉ . Compositeur. Plus jeune, il voulait devenir Choriste afin d'interpréter des rôles principaux dans les grandes Ballades Mais force est de constater que s'il possède l'oreille absolue, sa voix est juste moyennement bonne.
›› EXPERIENCE AU RANG ACTUEL . 11 révolutions
›› AFFECTATION ACTUELLE . Weyr d'Ista

›› EN QUELQUES MOTS . Fier . Diplomate . Rancunier . Ingénieux . Bon vivant . Patient . Oreille absolue . Déterminé . Observateur . Passionné

Réputation & Impressions

    « Le p'tit Damhàn ? Je me souviens encore lorsqu'il était aussi petit qu'un ver ! Quoiqu'il a b'en poussé, maintenant ! Ca a toujours été un gentil p'tit. Non, l'était pas toujours sage, mais l'a toujours été serviable et l'a toujours eu d'l'esprit ! Pis, l'avait un joli talent pour la musique. J'squ'à faire pleurer l'vieux Ari ! Pour sûr, fallait qu'y d'vienne harpiste. C'aurait été du gâchis sinon. » Un pêcheur d'Ista

    Partout où il a été, Damhàn traine cette double réputation : celle de l'homme et celle du harpiste. On dit l'homme aimable et serviable, poli et d'une extrême patience. Mais pas vraiment sage et obéissant, son esprit aiguisé ne le permettant guère et son tempérament bon vivant n'étant pas beaucoup plus compatible. Pour autant, on l'aime bien, ces deux derniers traits de caractère venant épicer un ensemble plus doux pour plus d'équilibre et de relief. Quant au harpiste, on en retiendra surtout son talent musical et son sens de la musique inné. Les profanes ne savent certes pas tout ce que cela implique, mais même eux le sentent confusément en écoutant les Ballades et les Sagas que Damhàn compose. Sans parler de technique, c'est simplement parlant pour les auditeurs parce que ça vous reste dans la tête. Du harpiste encore, mais dans une moindre mesure, on se souviendra de la patience, bien entendu, mais aussi de la diplomatie et pour ceux qui le connaissent bien, l'ingéniosité propre à ceux qui savent se faufiler entre les mailles du filet pour mieux atteindre leur but.

    ●● PARTICULARITÉ {personnage} ● Une vieille cicatrice, juste sous l'oreille, souvenir d'un cours d'escrime où il s'est méchamment fait vaincre par Isbban. Son meilleur ami a toujours été meilleur que lui avec les armes.


Confidences sur le bout de la langue

    ●● Les Fils devaient revenir il y a plus de deux siècles, pensez-vous qu'ils menacent encore Pern ? Les Chutes reprendront, il en est persuadé. Chaque matin, à l'aube, il monte aux Pierres de l'Etoile, et toujours l'Oeil de Sang se rapproche. Ce n'est pas uniquement à cause de quelques paroles dans les Ballades, d'un animal ailé, ou d'un caillou et d'un anneau comme se plaisent à le dire ses détracteurs. Harpiste et passionné par les archives des Anciens, Damhàn ignore pourquoi les Fils ne sont pas revenus il y a deux cents révolutions. Mais il connaît les signes de l'approche de l'Etoile Rouge que les Anciens recommandent de surveiller : l'activité des volcans, le scintillement rouge orangé de l'Etoile, et tant d'autres. Damhàn ne croit pas que  les Fils retomberont : il le sait, il le guette, et c'est toute la nuance.

    ●● Des tensions sont nées suite à la mort de dragonnets pendant l'Eclosion survenue deux mois plus tôt. On raconte que les chevaliers-dragons accusent le Fort et les Ateliers de ne pas avoir fourni assez de Candidats. Quel est votre avis ? Ils ont tort d'accuser le Fort et les Ateliers. La mort des dragonnets est un drame, mais les gens des Forts et des Ateliers ne sont pas responsables. Personne ne l'est, et la douleur n'est pas une excuse pour cette injuste accusation. Malheureusement, Damhàn craint surtout que ce coup du sort porté au Weyr n'échauffe les esprits, en particulier avec l'arrivée des traditionalistes de Benden, et ne pousse les gens du Weyr à des actes qui dégraderont plus encore une situation déjà délicate et précaire. Mettre de l'eau dans son vin et éviter que Forts et Weyrs ne se dressent l'un contre l'autre ne seraient pas de mauvaises idées. En particulier si, comme le disent les dragons, l'Etoile Rouge revient.

    ●● La Dîme devra bientôt être versée au Weyr. Encore. Quel est votre sentiment ? La Dîme est lourde, le Weyr passe pour un parent pauvre durant le temps des Passages et les Forts comme les Ateliers enragent de devoir fournir les chevaliers-dragon. Damhàn ne cesse de penser qu'il doit y avoir un moyen pour que les Weyrs fournissent des services (autre que du simple transport) pendant les périodes où les Fils ne tombent pas. Mais les chevaliers ont été trop fiers et pendant trop longtemps, estimant que le prix payé pendant les cinquante révolutions du dernier Passage est suffisant, même alors que les Fils sont en retard. La donne a changé, quatre siècles à faire vivre pèsent lourd sur la bonne volonté des gens. Cependant, maintenant que l'Etoile Rouge approche de nouveau, il est trop tard pour changer la situation. Le Weyr doit se préparer. Damhàn espère simplement que le statut quo pourra perdurer encore un peu.


Mesure du temps

    ●● 21 mars 1219 ● Naissance de Damhàn, fils d'Almaran, Seigneur du Fort d'Ista, et de Dahlia, dame dragon au Weyr. Confié à une nourrice, Naell, Damhàn est élevé parmi les enfants de la Lignée sur ordre de son père.
    ●● Foire du Printemps 1227 ● Début de l'Apprentissage de Damhàn au sein de l'Atelier de la Harpe, au Fort de Fort.
    ●● Courant 1228 ● Damhàn devient l'Apprenti Particulier du Maître Igmar (maintenant devenu le Maître d'Art de la Harpe)
    ●● Foire d'Eté 1231 ● Passage des Tables de Compagnon. Damhàn reste affecté à l'Atelier Principal afin de continuer sa spécialisation.
    ●● Courant 1237 ● Damhàn et Sarinah se mettent en couple.
    ●● Courant 1239 ● Au début du printemps, Damhàn et Sarinah sont affectés au Fort de Lemos, Damhàn afin de remplacer temporairement la Harpiste du Fort. Cette même révolution, il se sépare de Sarinah après qu'elle décide de partir au Weyr de Benden. A sa prochaine affectation, il demande à devenir Harpiste itinérant dans les régions des Hautes Terres.
    ●● Courant 1240 ● Mort d'Almaran. Son demi-frère Harmàn devient le Seigneur Régnant d'Ista.
    ●● Courant 1242 ● Damhàn est affecté à Ruatha, auprès de la Lignée, afin de calmer les tensions politiques entre le Fort et le Weyr.
    ●● Foire d'Eté 1246 ● Damhàn devient Maître Compositeur.
    ●● Courant 1249 ● Dmitrei devient son Apprenti Particulier. Damhàn commence à enseigner au sein de l'Atelier Principal.
    ●● Foire d'Eté 1252 ● Dmitrei devenu Compagnon, Damhàn et lui sont affectés au Weyr d'Ista.
    ●● Août 1257 ● Désastre de l'Eclosion. Damhàn tente d'apaiser les tensions grandissantes sur Ista. Il n'approuve pas les accusations du Weyr vis-à-vis du Fort et des Ateliers.
    ●● Octobre 1257 ● Arrivée des chevaliers de Benden avec, parmi eux, Sarinah.


●● Pseudonyme (prénom) ● Sovereign (Elodie) ●● Age ● 26 ans. ●● Double compte ● Non. ●● Comment as-tu connu le forum ? ● Haha. ●● Présence ● 6 sur 7 jours. ●● Commentaires (suggestions, avis) ● Ce forum est vraiment nul, hein ? *sbaff* ●● Codes du règlement ●● Oui, je m'autovalide le code

●● Célébrité ● Tom Hiddleston


Dernière édition par Damhàn le Mer 21 Jan - 16:23, édité 18 fois
avatar
Damhàn
Maître Harpiste

http://pern-dragonriders.forumactif.com/t112-damhan-which-story-


Masculin

Age : 38 révolutions
Atelier : Atelier de la Harpe
Rang : Maître Compositeur
Marks : 84



Pseudo : Sovereign
Disponibilité RP : Libre
Crédits : Tom Hiddleston (hollowbastion • signature)
Messages : 178

à travers les yeux des dragons
Citation: L'homme ne se nourrit pas de vérité, l'homme se nourrit de réponses.
Signes particuliers: Oreille absolue
Loyauté: Envers Pern et l'Atelier des Harpistes
Revenir en haut Aller en bas
MessageMar 20 Jan - 20:43



{ainsi} s'écrit l'histoire
______________HISTOIRE


Dans la taverne du Weyr, les discussions vont bon train. Les rires aussi ont repris. Petit à petit. D'abord timidement, comme pour ne pas déranger le deuil d'Isolde et de sa Dorée. Puis, avec les jours, le Weyr a repris son rythme, ses habitudes. Dehors, on s'inquiète toujours du retour de l'Etoile Rouge, de Pern qui n'est pas prête. Mais dans la Caverne Principale, on rit, on boit. On oublie le monde à l'extérieur et les tracas, on profite d'un bon rouge de Benden. On se racontait les derniers potins. Keldra et J'rez. La dernière née de Leandra, une des jeunes dames vertes. « Elle l'a appelée Andrasteia et la gamine est toute silencieuse. A-do-ra-ble. Elle ne pleure pas, elle se laisse bercer. Irina - celle qui s'occupe des cuisines du soir, pas la jeune -, et bien, elle dit qu'elle la prendrait bien en tutelle. Faut dire qu'elle n'est plus toute jeune maintenant, mais la môme a l'air si sage et elle a toujours voulu en avoir un autre, même si elle ne peut plus. » A ses côtés, une dame verte sourit en s'écartant pour attraper le pichet de klàh tiède. Tout en savourant la boisson, elle juge bon d'ajouter : « De toute façon, Leandra ferait une mauvaise mère, elle n'a pas l'instinct pour. Il fallait voir sa tête quand la marmotte s'est mise à hurler. J'ai vu des femmes qui savent tout de suite que leur enfant a faim, mais elle ? Autant mettre un gueyt et un wherrie face à face, ils se comprendraient mieux. » Et toute la tablée s'esclaffe devant l'image peinte par la volubile Zaira qui précise qu'après tout, toutes les femmes ne sont pas faites pour être mères. De sa chaise où il griffonne à la hâte une mélodie qui lui trotte dans la tête depuis ce matin, Damhàn opine du chef. Toutes les femmes ne sont pas faites pour ça, en effet.

La sienne, par exemple.

Dahlia, dame verte d'Ista, avait toujours eu l'âme d'une amante. Un coeur à aimer et qui aimait passionnément. Elle aimait sa dragonne entièrement et dans les cieux, elles formaient une paire agile, rapide et belle. Elle aimait Alraman, un peu moins sans doute, mais avec force malgré tout, quand ils se rejoignaient entre deux draps, sous le couvert des ombres. Elle n'aimait que des gens qui pouvaient être ses égaux, desquels elle pouvait prendre comme donner. Mais un enfant ? On ne faisait que donner à un enfant, et Dahlia n'aimait pas les relations déséquilibrées. Elle ne voulait pas être la seule à être enchaînée.

A dire vrai, il n'en savait rien mais c'était ainsi qu'il se l'était toujours peinte. Comme une héroïne de Ballades. Comme si le romanesque de ce portrait cachait un peu l'abandon dont il avait été l'objet. Il était sans doute mieux de se dire que sa mère était indifférente à son existance, plutôt que d'imaginer qu'elle le haïssait au point de le donner au Fort. Dahlia, après tout, lui avait bien donné la moitié de son nom, n'est-ce pas ?

Dans la demeure seigneuriale où régnait Dame Hariann et où il n'était que l'incarnation des passions de son mari, on ne parlait pas de sa mère. Dame Hariann tolérait la présence du jeune bâtard parce qu'elle se justifiait politiquement et stratégiquement. A cela, Almaran avait toujours pris soin de mettre autant de discrétion que possible à cet amour qui prenait ses racines loin du lit conjugal. Damhàn n'avait même jamais eu son nom avant qu'Harmàn ne le lui éructe au visage comme une insulte et qu'il ne trouve le courage d'aller fouiller dans les tiroirs du Seigneur d'Ista pour en dénicher des lettres. Puis, en déchiffrant entre les non-dits de son père, les rumeurs glânées auprès des servantes bavardes du Fort et ces fois, fugaces, où il avait entr'aperçue une silhouette qui se faufilait dans le Fort pour rejoindre son père ... morceaux par morceaux, il avait réuni assez de pièces pour reconstituer un puzzle qui, s'il n'était pas complet, lui convenait assez.

Cette explication construite avec les briques qu'on avait bien voulu lui donner, Damhàn se satisfaisait fort bien du reste, piochant affection et tendresse là où on voulait bien lui en donner. Dans les jeux qu'il partageait avec sa demi-soeur Alriann, dans les bras maternels de Naell sa nourrice. Dans ses aventures de chevaliers-dragon, rêves d'un futur jamais concrétisé, qu'il s'inventait avec Isbban, un des adoptés de son père.


Distraitement, il gribouille une succession de notes, ajoute un temps de repos ici, une dynamique là. Dans sa tête, la mélodie se joue et tout naturellement, ses doigts suivent. Une oreille écoute distraitement la conversation qui continue et B'en qui s'amuse : « De toute façon qui peut prédire ce qu'il va devenir ? » K'ei approuve vivement en mâchonnant un feuilleté à la viande fumant que vient de déposer Keldra : « Moi, je disais que jamais je ne Marquerais, et-, son regard devient trouble, signe certain d'une discussion avec son Brun, avant qu'il se mette à rire tout haut : Oui, Mneth ! Maintenant, je t'ai ! Bref ... Leandra a l'air tellement douée avec les jeunes Candidats, on aurait pu croire qu'elle saurait gérer la version miniature. Et Zaira est tellement chiante, on aurait pu croire qu'elle ne se trouverait jamais personne ! » Et ladite Zaira de se faire capturer dans les bras du chevalier brun, non pas sans lui coller un coup de coude pour se venger de la boutade de son compagnon. « Qui aurait cru que tu deviendrais un homme en effet, soupire-t-elle et ça fait rire tout le monde, même Damhàn qui relève vaguement la tête et croise le regard de la dame verte : Et toi, Maître Damhàn ? Que disait-on pour toi ? » Son crayon s'arrête brusquement au dessus du carnet et le Harpiste se replace sur sa chaise pour se donner le temps de faire remonter les souvenirs de son enfance. « Moi ? Quand j'étais gosse, je voulais devenir chevalier-dragon. Et mon père voulait faire de moi un intendant, ou quelque chose du genre. »

Almaran voulait le placer comme Intendant du Fort principal d'Ista. Ca, ou comme Vassal dans un fort mineur, étendant l'influence de la Lignée. De son côté, le jeune Dahmàn à l'esprit aventureux n'avait jamais voulu d'un fort, qu'il soit majeur comme Ista ou aussi petit que le plus petit des fortins. Gérer des personnes, il ne s'était jamais vu prendre cette responsabilité. Par l'Etoile, pour le gamin, c'était déjà bien assez de chercher sa propre place au sein de cette famille. Non, à l'époque déjà, et malgré les critiques qui montaient contre le Weyr, l'enfant voulait devenir Chevalier-dragon. Pas par conviction, pas à cet âge. Pas pour sa mère dont il avait vaguement deviné qu'elle était dame-dragon. Ni même par amour du Weyr. Pour le dragon, synonyme dans son esprit juvénile de voyages. Et rien n'excitait plus l'enfant que les Ballades qu'il apprenait lors de ses classes avec le Harpiste d'Ista. Mais pour autant, désireux de plaire à son père, l'Istan n'eut de cesse de se montrer assidu et sérieux dans ses leçons. Faire ce qu'il faut et le faire comme il faut. C'était l'un des préceptes que l'on avait enseigné à l'enfant très tôt et qui allait suivre Damhàn toute sa vie.

Et finalement, aucune de ces volontés ne s'était accomplie.
Maître Sigvard, en le recommandant pour l'Atelier de la Harpe, avait dévié son avenir aussi sûrement qu'en plantant un barrage sur un cours d'eau.

Ca avait été une surprise quand il s'était fait convoqué dans le bureau de son père. Ce qu'ils appelaient don était naturel pour lui. Une excellente mémoire. D'accord. L'oreille absolue ? Pareil. Il avait stupidement pensé que c'était ainsi pour tout le monde. D'accord, une de ses cousines, Aleera, chantait horriblement faux, mais lui aussi ne chantait pas vraiment bien et il l'entendait. Pour lui, Aleera aussi s'entendait chanter faux (et c'était sûrement pour ça qu'elle se vexait à chaque fois qu'il lui faisait la remarque, d'ailleurs ... non ?).

Il fallut du temps bien sûr. Pas vraiment pour travailler le don, Maître Sigvard assurait qu'il ne pouvait rien faire de plus pour le raffiner et qu'il fallait l'envoyer à l'Atelier Principal. Pas non plus pour que Damhàn se fasse à l'idée. Au contraire, c'était presque inespéré, la possibilité de partir loin d'ici. Pour la première fois de sa vie, il possédait une chose qui était réellement à lui et à l'Atelier de la Harpe, il ne serait plus uniquement le fils bâtard du Seigneur Almaran. Il devenait un individu à part entière et ça avait une certaine saveur de liberté et d'indépendance qu'il apprécia à sa juste valeur. Et tout le problème était bien là. Envoyer Damhàn à Fort, alors que c'était à Ista qu'Almaran avait besoin de placer son fils.

Eventuellement, Sigvard était persuasif et subtil, tandis que Damhàn, du haut de ses sept révolutions, pratiquait à l'époque l'art de la persuasion par la répétition. A deux Harpistes contre un Seigneur, c'est l'Atelier de la Harpe qui y gagna un Apprenti travailleur et passionné par ses études. Un génie musical, disaient-ils. De son côté, Damhàn était, en fait, assez dépité de constater que malgré son travail, sa voix, alors soprano, était juste suffisamment jolie pour un rôle secondaire mais qu'elle ne le serait jamais assez pour qu'il puisse devenir Soliste. Lui-même et cette oreille qu'on qualifiait pompeusement d'absolue l'entendaient et le savaient assez bien. Alors à la place, il étudia de façon intensive la musique et la composition, mettant un point d'honneur à compenser son manque de voix par la maîtrise d'un maximum d'instruments. Un mouvement qui le plaça dans le sillage de Maître Igmar dont il devint l'Apprenti Particulier.


La tablée le fixe, visiblement surprise par l'information. « Sérieusement ? » Damhàn hoche la tête à l'affirmative. C'est vrai qu'il n'en parle jamais. Pas tellement parce que ça le blesse ou qu'il est déçu. C'est juste qu'il n'en a jamais vu l'intérêt. Il est devenu Harpiste, son métier lui plaît et il aime son quotidien. « Tu aurais eu plus de femmes si tu avais Marqué, Maître ! et l'adolescent rit, amusé par sa propre blague : Tu ne sais pas ce que tu- Eh ! Zaira ! » Damhàn sourit, amusé. « Croyez-moi, j'ai eu ma juste part d'histoires. » S'il a un jour été gêné, il n'a jamais vraiment été choqué par les moeurs du Weyr. Et depuis le temps, il a pris le pli des libertés de ce lieu atypique. Ca l'amuse presque lorsqu'il y pense. « Alors tu as eu des femmes, Maître Damhàn ? » Son rire embarassé le fait avaler de travers sa gorgée de vin et il s'étouffe avec, manquant l'expression outrée de K'ei. Tseuh. Damhàn sent ses oreilles qui s'échauffent et il prie pour que personne ne le remarque dans la Caverne où les lumières sont assez faibles en fin de soirée. Il n'est pas gêné de les entendre parler, mais raconter ses propres histoires ... c'est une autre affaire. La sienne, en l'occurence. « Rien de vraiment spécial. » « Tu parles ! Il était engagé avec Sarinah, la Verte de Benden ! »

Sarinah. Son premier amour.
Toute une histoire. De celles qui commencent comme elles se finissent. Mal. C'était il y avait longtemps maintenant. Il ne l'aimait plus. Mais c'était difficile de pardonner la blessure de son premier amour. C'était difficile de se dire qu'elle avait claqué tout ce qu'elle avait, et lui avec, sur un coup de tête. Pour aller voir ailleurs si ce n'était pas mieux. Il l'avait détestée pour ça. Sans doute qu'il lui en voulait encore. Sûrement. Il ne pardonnait jamais facilement. C'était comme une vieille blessure mal cicatrisée. Ce n'était pas douloureux la plupart du temps, mais les jours de pluie, ça revenait parfois.

Il ne s'était plus fiancé ou marié après ça.

Il s'était d'abord plongé dans ses études et ses activités de Harpiste. Depuis toujours, il avait voulu devenir Maître Harpiste le plus vite possible et ça tombait bien, tout ça s'accordait merveilleusement avec son besoin d'oublier Sarinah. Puis, c'était venu naturellement. Le célibat était devenu naturel. Il aimait simplement sa vie comme elle était. Bien sûr, il avait eu d'autres histoires, courtes ou longues. Parfois juste physiques, et parfois plus que ça. Certaines fois, il avait même aimé. Mais il ne s'était pas fiancé ou marié de nouveau. Il n'en avait simplement plus vu l'utilité.

Ca n'empêchait pas les gens de partir au final.


Dernière édition par Damhàn le Sam 24 Jan - 12:21, édité 10 fois
avatar
Damhàn
Maître Harpiste

http://pern-dragonriders.forumactif.com/t112-damhan-which-story-


Masculin

Age : 38 révolutions
Atelier : Atelier de la Harpe
Rang : Maître Compositeur
Marks : 84



Pseudo : Sovereign
Disponibilité RP : Libre
Crédits : Tom Hiddleston (hollowbastion • signature)
Messages : 178

à travers les yeux des dragons
Citation: L'homme ne se nourrit pas de vérité, l'homme se nourrit de réponses.
Signes particuliers: Oreille absolue
Loyauté: Envers Pern et l'Atelier des Harpistes
Revenir en haut Aller en bas
MessageMer 21 Jan - 12:53

*zieute par ici aussi.* Damhààààààn !
avatar
Shendra
Dame Dorée



Féminin

Age : 23 révolutions
Nom du dragon : Varanth
Age du dragon : 4 révolutions
Rang : Dame Dorée
Marks : 75

« Quand un diplomate dit 'oui', cela signifie 'peut-être' ; quand il dit 'peut-être', cela veut dire 'non' ; et quand il dit 'non', ce n'est pas un diplomate. » HENRI LOUIS MENCKEN

Pseudo : Philippine
Disponibilité RP : Libre
Crédits : Gemma Aterton (avatar • signature)
Messages : 46
Revenir en haut Aller en bas
MessageMer 21 Jan - 15:47

J'aime beaucoup le changement d'avatar !!
avatar
Tùlia
Candidate

http://pern-dragonriders.forumactif.com/t129-tulia-petit-poisson http://pern-dragonriders.forumactif.com/t134-tulia-si-on-le-brave-le-destin-abandonne-la-plus-haute-etoile


Féminin

Age : 13 révolutions
Métier : Candidate
Rang : Candidate verte
Marks : 179



Pseudo : Em
Disponibilité RP : Libre
Crédits : Chloé Moretz (Blondie)
Messages : 76

à travers les yeux des dragons
Citation: Nous tissons notre destin, nous le tirons de nous comme l'araignée sa toile.
Signes particuliers: //
Loyauté: Modérée. Le Weyr et le Fort sont indispensables. Tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
MessageMer 21 Jan - 16:22

Shendraaaaaa

Tùlia: Le contraire m'aurait étonné. Dommage qu'on ne puisse pas en faire autant qu'avant. Contente de te voir dans le coin !
avatar
Damhàn
Maître Harpiste

http://pern-dragonriders.forumactif.com/t112-damhan-which-story-


Masculin

Age : 38 révolutions
Atelier : Atelier de la Harpe
Rang : Maître Compositeur
Marks : 84



Pseudo : Sovereign
Disponibilité RP : Libre
Crédits : Tom Hiddleston (hollowbastion • signature)
Messages : 178

à travers les yeux des dragons
Citation: L'homme ne se nourrit pas de vérité, l'homme se nourrit de réponses.
Signes particuliers: Oreille absolue
Loyauté: Envers Pern et l'Atelier des Harpistes
Revenir en haut Aller en bas
MessageMer 21 Jan - 16:26

Ah oui la ça va être compliqué ! Mais faudra qu'on se trouve un lien du tonnerre ! ;)
avatar
Tùlia
Candidate

http://pern-dragonriders.forumactif.com/t129-tulia-petit-poisson http://pern-dragonriders.forumactif.com/t134-tulia-si-on-le-brave-le-destin-abandonne-la-plus-haute-etoile


Féminin

Age : 13 révolutions
Métier : Candidate
Rang : Candidate verte
Marks : 179



Pseudo : Em
Disponibilité RP : Libre
Crédits : Chloé Moretz (Blondie)
Messages : 76

à travers les yeux des dragons
Citation: Nous tissons notre destin, nous le tirons de nous comme l'araignée sa toile.
Signes particuliers: //
Loyauté: Modérée. Le Weyr et le Fort sont indispensables. Tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
MessageDim 25 Jan - 12:43

{bienvenue sur} Dragonriders
______________FICHE VALIDEE




Vous êtes un Harpiste.

COMMENTAIRE DU STAFF ;; Cette fiche est nulle, je me vois dans l'obligation de te recaler, je suis désolée ... Hrm, cessons là les plaisanteries, je vous prie. Toi qui n'aimes pas la corvée des fiches, ça serait pourtant une grande perte si tu ne t'y attelais plus. Un vrai plaisir de lecture et une telle vie dans les scènes dépeintes qu'on s'y croirait. Vraiment, un bijou de plus au palmarès. Plus qu'à t'embêter en jeu, maintenant !


VEUILLEZ ME SUIVRE AFIN DE ;;

« INSTALLEZ-VOUS CONFORTABLEMENT & AMUSEZ-VOUS.
avatar



Féminin

Age : Eternelle
Marks : 43

Ceci est le titre

Pseudo : Etoile Rouge
Disponibilité RP : Toujours libre pour vous pourir la vie
Crédits : DeviantArt (KalaNemi) & Phil
Messages : 149
Revenir en haut Aller en bas
Message

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

DAMHAN ㄨ Which story will you tell us tonight, Masterharper?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Story PCM 2010] Grabovsky prend les reines de la FDJ !
» Story PCM 2011: Vacansoleil
» Story Board Pub TV Samba Berline et Cabriolet
» TOUTES LES INFOS sur LE MANS STORY 2009 les 4/5 juillet 2009
» THE STORY OF : R4L YAPUD'BUS RALLYE by FALCORTH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragonriders :: Registres d'Ista :: Fiches & Personnages :: Fiches validées-